Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toys Attack

Toys Attack


EFX DISNEY 20 000 LEAGUES UNDER THE SEA JULES VERNE CAPTAIN NEMO NAUTILUS STUDIO SCALE REPLICA CUSTOM REPAINT

Publié par Greg de TOYS ATTACK sur 10 Octobre 2012, 14:54pm

Catégories : #S.F-FANTASTIQUE, #MODEL KIT-MAQUETTE


Il y a peu nous vous présentions avec l’aide du Pr. Kelp* le superbe Nautilus fabriqué par la société EFX.
En soi, il s’agit déjà d’un fantastique proder* qui en aura fait salivé plus d’un (moi y compris !) mais son propriétaire a voulu aller encore plus loin en effectuant une modification totale de la peinture et de son aspect extérieur !

Du coup, on vous refait une présentation détaillée de ce Nautilus agrémenté de questions/réponses auxquelles a bien voulu répondre notre ami le Pr.Kelp / Jean-Marc Deschamps :)
Enjoy !


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

TOYS ATTACK – Tout d’abord, la différence entre le modèle d’origine et ta version est impressionnante de réalisme, mais pourquoi avoir voulu modifier ce Nautilus ?

Aussi magnifique que puisse être cette réplique du Nautilus, il est tout de même étrange que la société Efx ait choisi une peinture qui est en total désaccord avec le sujet. Effet bronze ou pas, le Nautilus de la version Disney apparaît bel et bien "rouille" dans le film ! C'est d'ailleurs ce qui lui confère un réel intérêt, quand on sait qu'une teinte unie est des plus rébarbative ; et cela s'adresse aussi bien aux modèles d'effets spéciaux qu'aux proders. C'est pourquoi j'ai voulu modifier de façon drastique mon Nautilus, pour qu'il ait l'air "vrai".

    AVANT

    APRÈS

- Quels sont les produits que tu as utilisé pour parvenir a rendre cet aspect « rouille »? Et avec quels outils as-tu travaillé ?

Pour me rapprocher au plus prêt de l'apparence d'un sous-marin du XIXe siècle construit en métal, et ayant séjourné des mois - voire des années - dans l'eau salée, rien de mieux que de la vraie rouille. Le Nautilus a d'abord été recouvert d'une mixture à base de limaille, avant d'appliquer un acide spécial qui a transformé le fer en véritable rouille. Effet authentique garanti ! Bien entendu, l'oxydation doit être contrôlée si l'on ne veut pas voir se transformer ce cher Nautilus en clou rongé par la rouille ! Pour cela, les surfaces ont été essuyées à l'aide d'un chiffon, au fur et à mesure que l'oxydation se formait, afin de la laisser s'accumuler autour des rivets, mais peu ou prou (c'est de circonstance !) sur les surfaces planes.
Mais ça n'est pas tout. En raison d'une peinture d'origine (celle de Efx) qui s'apparente à celle d'une carrosserie de voiture, il fallait aller plus loin afin de ne pas se retrouver avec des surfaces alternant peinture métallique immaculée (conception !) et recoins (des dents de la mer !) extrêmement rouillés. La modèle a donc reçu une fine couche de peinture couleur rouille, qui a uniformiser les surfaces tout en laissant entrevoir la couleur sombre métallique au-dessous, puis un voile de noir mat, toujours à l'aide de l'aérographe, mais en réglant celui-ci de manière à faire "crachoter" la peinture, créant ainsi des effets de "matiérage".
J'ai également voulu placer le Nautilus dans la réalité, et c'est pourquoi des effets d'écoulements peuvent se voir autour du kiosque, là ou l'eau est évacuée. Des peintures acryliques ont donc été appliquées à l'aide d'un pinceau, puis essuyées dans le sens des écoulements.


- Combien de temps t'a t-il fallu pour faire toutes ces modifications ?

Il est toujours difficile de répondre à ce genre de questions, car un travail comme celui-ci se déroule en plusieurs étapes ; travail qui n'est pas non plus facilité par les dimensions peu communes de ce proder. Non seulement il faut penser à ce que l'on fait, au résultat que l'on veut, mais que les effets que l'on espère soient uniformes et partout pareils, sur toutes la longueur de ce sous-marin qui, je le répète, fait 123 cm de long. Il faut avoir une vision d'ensemble et être méthodique. Rajoutez à cela les quantités de produits qui sont bien plus importantes, les outils qui sont plus grands, etc, et vous aurez une idée plus précise des enjeux ! Si vous ratez cette transformation, vous ratez tout ! De plus, il ne faut pas se contenter d'une seule source lumineuse, une lampe de bureau par exemple, mais les multiplier pour voir exactement ce que l'on fait. Rien de mieux qu'un éclairage naturel. C'est pourquoi j'ai fait plusieurs aller-retours dans le jardin, avec mon bébé dans les tentac… les bras !



- N’as tu pas peur que la «côte» de ton Nautilus soit compromise par ces modifications ? Y as tu songer ?

 J'avoue m'être demandé - mais cet instant fut très fugace - si je n'allais pas faire perdre toute sa valeur à ce proder. Au vu du résultat je ne doute pas qu'il a, tout au contraire, gagné en authenticité, et que sa cote a même augmenté à mes yeux. Mais il est clair que je ne pouvais pas me contenter de l'offre de Efx, ni accpeter de vivre avec un Nautilus tout propret sur lui ! Fallait qu'il dérouille ! À vous internautes de dire ce que vous en pensez ?


- En tout cas, tes photos parlent d’elles mêmes, il sera difficile de trouver un modèle “au-dessus“ que ce soit en terme de dimensions ou de finitions…Serait-ce là LE Nautilus ultime pour les passionnés de 20 000 Lieues sous les mers ?

Efx a placé la barre très haut, comme en son temps Master Replicas avec son Millennium Falcon reproduit à la même l'échelle que le prop utilisé pour les effets spéciaux de l'Empire. Ce Nautilus n'est ni trop gros, ni trop petit. Il se place bien au-dessus du lot, ce qui fait qu'il est impressionnant par ses dimensions, qu'il ne passe pas inaperçu, qui oblige son propriétaire à lui trouver une place de choix sans pour cela condamner une pièce entière ! C'est sur, il ne convient pas à une chambre de bonne ! (mais entre nous, que ferait une bonne d'un Nautilus ? Vous en avez de bonnes, vous… !). Il n'est pas non plus trop petit, ce qui aurait été dommageable en termes de détails, de fidélité et de finesse. Ces paramètres avaient été avancés par son concepteur Scott Brodeen, et oui, je pense que ce proder est l'ultime pièce qu'un collectionneur de 20 000 Lieues sous les mers se doit de posséder. Mais je modère toutefois mes propos, car Icons, puis MR avaient reproduit ce Nautilus version Disney des années auparavant et à une échelle moindre, et que le résultat était honorable. Normal, Scott Brodeen était encore à la barre !


- Si un autre collectionneur regarde ce blog et aurait soudain l’envie de modifier son propre Nautilus, que ce soit un modèle de chez EFX, Icons, Master Replica ou autre, serait ce possible et quel serait ton 1erconseil ?

Conseil est le nom du domestique du professeur Aronnax ! Tous deux, avec le harponneur Ned Land, sont prisonniers du capitaine Nemo. Si des collectionneurs désirent donner à leur Nautilus une touche "authentique", qu'ils contactent le professeur Kelp. Lui au moins, il n'est prisonnier de personne, et en plus il n'a pas UN mais PLUSIEURS conseils ! Plaisanterie à part, ce genre de travail n'est pas à prendre à la légère. Il doit être exécuté par un professionnel et en accord avec les désirs du collectionneur.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A toute fins utile, je vous conseille d’aller jeter un œil sur les autres créations de Mr 
Deschamps, et découvrir son talent à travers ses créations sur l’univers de Jules Verne et sur le film 2001 l’Odyssée de l’espace (entre autres) en cliquant ici

Un grand merci d’avoir bien voulu partager tes photos et pour toutes ces précisions :)
En espérant que cet article permettra a un maximum de gens de découvrir cette fabuleuse pièce de collection, et qui peut être donnera envie a certains d’apporter des modifications a leur propre objet ;)

Greg,
(question et salivage !)
Pr.Kelpalias Jean-Marc Deschamps
(Texte & photos)


JEAN-MARC DESCHAMPS
Commenter cet article

Greg de TOYS ATTACK 11/10/2012 13:24

Mon dieu, c'est contagieux !

Ced Wood 11/10/2012 00:36

Bravo Jean-Marc ! Sublime travail, comme d'hab, et quel plaisir de te lire (avec tes jeux d'Omo qui lave plus rouille que nature !)

Romain 10/10/2012 17:40

Tout juste magnifiaue ! une maîtrise incroyable, le rendu est sublime ! Et oui, pourquoi avoir sorti un Nautilus tout droit sorti d'unsine ?

Archives

Nous sommes sociaux !