Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toys Attack

Toys Attack


FARIBOLES RAPACES MARINI DUFAUX STATUES CAMILLA & DRAGO 999 EX PASCAL RODIER DARGAUD

Publié par Greg de TOYS ATTACK sur 24 Juillet 2013, 15:43pm

Catégories : #HEROIC FANTASY, #BD - COMICS, #S.F-FANTASTIQUE

« …Car votre règne s’achève »

Voila l’inscription en lettre de sang, apparaissant sur les différents lieux de scène de crime, la victime vidée de son sang, et ayant une mystérieuse aiguille enfoncée derrière l’oreille droite…
C’est ainsi que démarre la bande-dessinée RAPACES, mêlant polar et fantastique, puisque les principaux auteurs de ces crimes ne sont autres que des vampires !



BD culte, sortie dans les années 90, avec Marini au dessin et Dufaux au scénario, ce récit qui s’étale sur 4 volumes connu un certain succès, la qualité étant au rendez-vous.

A tel point que la société Fariboles* en acquis la licence, et produisit ces 2 superbes sculptures de Camilla & Drago, sœur & frère en 2D, et grâce au talent de Pascal Rodier *, enfin en 3D !
Enfin, à l’époque, puisque ces 2 statues sont sold-out depuis belle lurette !

Première statue a apparaître sur le marché des collectionneurs : Camilla.
Ce modèle fut disponible en 2001, Camilla eu la primeur des sculpteurs, qui ont su rendre son côté félin et sensuel, sa pose y étant pour beaucoup.


Et justement, on ne peut que féliciter le travail accompli sur cette sculpture, le mouvement de cape enveloppant Camilla étant des plus dynamiques malgré sa pose statique.
De ce fait, on pourrait presque dire que son manteau est comme un personnage à part entière, amplifiant et mettant en valeur la beauté mortelle de ce vampire. Car vous ne pouvez louper ses formes ! 
En y regardant  de plus près, on aura presque l’impression de la voir danser sur un morceau de flamenco, comme le suggère le sculpteur sur son site.






Fariboles est resté l’une des sociétés leader dans le domaine de produits dérivés issue du monde de la bd franco-belge et la qualité de leurs statues ne souffre pas de comparaison avec leurs concurrents. Il m’est difficile de retranscrire cela avec des mots, mais chacune de leurs statues possède un « grain », une texture facilement reconnaissable, et apportant un effet plutôt noble, si je peux me permettre.

Une texture donc, qui se retrouve sur cette statue de Camilla, le grain de peau contrastant avec la texture de son manteau, c’est un détail, mais c’est ce genre de détail qui apporte une valeur ajouté à ce genre de pièce.

Il n’aura pas fallu longtemps pour voir Drago, son frère, dans une sculpture aussi belle et parfaite que Camilla. Distribué en 2002, Drago est (forcément) plus imposant et possède une carrure telle que celle vu dans la bd.


Tout y est, entre sa stature et son regard, plus fidèle que jamais aux dessins de Marini.
Là encore, le mouvement du bas de son manteau mérite un coup de chapeau aux sculpteurs, puisque il est peut être pas idiot de le rappeler mais, à cette époque, la plupart des fabricants offraient des pièces des plus statiques, nous étions loin des productions Sideshow, Moore ou même Bowen (en tout cas, pour tout ce qui touchait à l’univers franco-belge !)




Drago a eu droit à une superbe épée (en métal blanc) plus en rapport avec sa force et son tempérament. Cette dernière mesure un peu moins de 18 cm de long, tout de même.
Et comme pour Camilla, Drago est posé sur un petit socle noir, sobre et élégant, arborant en relief le sceaux des Molina, ancêtres de ces deux vampires, parmis les grands d’Espagne…


Drago domine légèrement sa sœur (mais, est-ce bien le cas ?) du haut de ses 29 cm environ.
Camilla mesure environ 27 cm de haut.

Entièrement en résine et peinte à la main, Drago & Camilla sont chacun limitée strictement à 999 exemplaires et pas un de plus (n’est-ce pas Takus* !) et sont accompagnés chacun d’un certificat numéroté et d’un dessin inédit de Marini, signé et numéroté.




Les supports sont gravés en creux avec le copyright et l’année de fabrication.

Enfin, un point négatif (puisqu’il en faut bien un) la fragilité des statues, comme souvent dans ce type de pièce…Du coup, je dirais que Fariboles a mis le paquet sur les statues (sculpture, peinture et finition) mais ont dû avoir un budget de 3 euros pour concevoir les boîtes/emballages qui sont juste…merdique !




A l’époque de leurs mises en vente, je travaillais pour un site de vente sur internet, spécialisé dans les produits-dérivés, et je me souviens très bien avoir reçu des dizaines de pièces abimées durant le transport, cela à cause de l’emballage d’origine, trop étroit et pas suffisamment « floqué »…
Bref, on ne peut être bon partout.
Du coup, il fallut refaire des emballages adéquats, et je ne suis pas peu fière d’avoir expédié une bonne vingtaine de statues, avec un taux de casse de 0% ! Peux être est-ce moi qui vous est posté les vôtres il y a une dizaine d’années :)



Si ces photos vous ont donné envie d’en savoir plus, la BD est toujours disponible, régulièrement rééditée et comprend 4 volumes, chez Dargaud (il existe également un hors-série pour ceux et celles qui veulent prolonger le plaisir !)



Et pour ceux ou celles qui bavent devant ces statues, sachez que la personne qui nous les a prêté souhaite les vendre (attention, le prix est en rapport avec la qualité et la rareté !)
Et bien évidement les deux ensemble…Chose assez rare pour le souligner, le numéro de série est le même pour les 2 statues, puisqu’elles ont été achetées en même temps, il y a maintenant plus de 10 ans !

Pour toutes personnes intéressées, contactez-nous ;)

« …Car leur règne s’achève »


Julie & Greg
(photos & texte)


*Fariboles : fabriquant de statues en résine sur de nombreuses licences tel que Franquin, Peyo, Loisel…

*Pascal Rodier : Fondateur et sculpteur chez Fariboles,


*Takus : référence à un autre fabricant proposant plusieurs numérotations de leurs productions, ce qui logiquement est inimaginable pour la plupart de professionnels !
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !